Que faire en cas de porte fracturée ?

Que faire en cas de porte fracturée ?

La porte est un dispositif assurant la sécurité de la maison. De façon, générale, vous vous sentez à l’abri des regards malveillants lorsque votre porte est fermée. Il arrive malheureusement que de retour à la maison, vous constatiez votre porte fracturée. C’est le signe que vous avez été victime de cambriolage. Que faire dans cette situation ? Qui devez-vous prévenir ? Est-il nécessaire de changer la porte ? L’article qui suit aborde tous ces points.

Les démarches à engager pour déclarer l’effraction

Dès que vous constatez que votre porte est fracturée, vous devez engager des démarches pour déclarer l’effraction. Dans ce cadre, prévenez les forces de l’ordre, votre assureur et votre propriétaire si vous êtes locataire.

Prévenir les forces de l’ordre

Avant même de faire appel au serrurier Braun à Bruxelles, vous devez prévenir les forces de l’ordre de votre lieu d’habitation (police ou gendarmerie). Surtout, ne pénétrez sous aucun prétexte votre logement. Ainsi, vous facilitez le déroulement de l’enquête ainsi que le relevé des empreintes digitales.

Il est aussi conseillé de porter plainte et de faire établir un constat de l’ensemble des dégâts constatés. Vous pouvez également faire une première liste des objets volés. Cette liste doit rester ouverte, car même après plusieurs jours, il se peut que vous vous aperceviez de la disparition d’un objet.

Prévenir l’assureur en charge de votre contrat d’assurance multirisque habitation

En dehors des forces de l’ordre, votre assureur doit être mis au courant. De cette façon, il ouvrira un dossier sinistre et vous indiquera les démarches à suivre. Il peut aussi demander qu’un expert vienne faire des constats.

Prévenir votre propriétaire

Si vous êtes dans une location, vous devez également prévenir votre propriétaire. Il existe, en effet, des frais occasionnés par l’effraction qui doivent être pris en charge par son assurance.

Le changement de la porte fracturée

Après toutes ces démarches, vous devez vous concentrer sur la porte. Dans le cas où cette dernière serait endommagée au niveau du bloc de serrure, le changement de ce dernier est nécessaire. Cette solution, peu onéreuse, prend moins de temps que le changement de toute la porte.

Cependant, il est préférable de changer la porte. En réalité, c’est la solution la plus conseillée. Certes, il s’agit d’une option qui demande des dépenses. Seulement, une porte fracturée n’est plus aussi solide qu’elle l’était avant. Par conséquent, vous n’avez plus les mêmes garanties en termes de sécurité. Les personnes mal intentionnées ont donc plus de facilité à vous faire du tort.

Dans le but d’améliorer la sécurité de votre logement, vous pouvez miser sur une porte classique, mais avec une serrure offrant un haut niveau de sécurité. C’est le cas des serrures à point. Celles à cinq points garantissent une protection optimale par technique agressive et fine. Elles sont surtout connues pour être très dissuasives.

Une autre option consiste à privilégier la porte blindée. Cette dernière se distingue par son efficacité en termes de protection de la maison contre les infractions. Lorsque vous installez une telle porte, il est presque impossible que des cambrioleurs aient encore accès à votre domicile. Le coût de l’installation peut être assez élevé, mais le prix à payer en vaut la peine.

Ce que vous devez faire en cas de porte fracturée, c’est de prévenir tout d’abord les forces de l’ordre, votre assureur et le propriétaire de votre logement. Ensuite, il vous faudra changer la porte par une porte classique ou une porte blindée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *