Votre guide d’achat complet d’immobilier neuf

immo neuf

Vous souhaitez miser dans le neuf ? Vous avez bien raison car c’est moins coûteux que d’investir dans l’immobilier amorti. De plus, acheter sur plans vous permettrait de définir vous-même les dimensions de votre future maison. Mais avant de vous lancer dans l’aventure, vous devez connaître les étapes à suivre pour réussir son investissement dans l’immobilier neuf. Pour vous faciliter la donne, nous avons réuni pour vous les démarches pour l’acquisition d’un logement neuf.

Pourquoi faire confiance au neuf ?

La principale raison pour laquelle il est mieux de choisir d’investir dans l’immobilier neuf est son respect pour les normes environnementales de construction actualisées. Un logement neuf vous procure plus de bienfaits aussi bien en termes de normes thermiques que d’isolation sonore. Grace à la règlementation thermique valable pour tout projet de construction immobilière, un logement neuf doit être moins énergivore. Ce qui est bien avec les normes imposées aux biens immobiliers neufs c’est qu’elles permettent de vous procurer une maison plus écologique, plus responsable.

La seconde raison de miser dans le neuf c’est que vous serez sûr de ne pas avoir à faire des rénovations. Un logement neuf est plus durable et plus résistant qu’un immobilier usé. Ainsi, si vous achetez un appartement plus ancien, vous devez déjà penser à dépenser plus que prévu en rénovations. Or, avec un logement neuf, il vous suffit juste d’attendre la remise des clés (si sur plans) et de vous installer.

Les démarches dans l’acquisition d’un logement neuf

Ça y est, vous êtes enfin décidé à acheter un appartement neuf. Mais attention, pour ne pas être surpris, vous devez être prêt financièrement et mentalement. L’immobilier représente évidemment l’investissement le plus important pour un ménage. Donc, il faut bien connaître toutes les étapes à franchir pour acquérir son nouvel habitat. Nous avons réuni pour les 5 démarches pour acquérir un bien immobilier avec succès.

Connaître son pouvoir d’achat

Il est impératif que vous établissiez d’abord un budget avant d’acquérir un logement. Le prix d’un bien immobilier ne se résume pas qu’à son prix de vente (+TVA 21% en Belgique). Il faut prendre en considération dans votre plan de budgétisation les frais du notaire (signature de l’acte de vente) ainsi que les frais bancaires.

Rechercher l’endroit idéal

Pensez déjà à l’endroit où vous souhaitez déposer vos affaires. Vous rêviez jadis d’habiter en centre ou ville ? En périphérie ? Ou à la campagne ? Donc, ne vous trompez pas de rêve mais concrétisez-le. La raison pour laquelle il faut y penser c’est pour éviter les mauvaises surprises. Vous souhaitez habiter dans le centre de la Flandre alors qu’un projet « stop au béton » a été lancé ? Il faudrait donc trouver un meilleur endroit.

Avoir recours à l’achat sur plans

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier neuf, nous vous conseillons vivement de l’acheter sur plans. Cela permet de ne pas vous contenter de ce qui existe mais de créer la maison de vos rêves. Dans le jargon, c’est ce que nous appelons la VEFA (Vente en Etat de Future Achèvement). Le principe est simple, vous discutez avec votre promoteur des termes de la VEFA (prix, conditions de paiement, facilité de paiement, propriétés de la maison, date de réception, …).

Signature de contrat

Quand vous avez validé votre VEFA avec votre promoteur, un contrat de réservation vous doit être présenté, signé par les deux parties. Dans ce contrat de réservation doivent être mentionnés les caractéristiques du bien, le prix de vente, la date de signature de l’acte de vente définitif (normalement 3 à 6 mois après la signature du contrat de réservation), ainsi que la date livraison du logement. Après la signature du contrat de réservation, vous devrez verser une caution de 5% au promoteur.

L’acte de vente est à signer par vous et votre promoteur devant un notaire en guise de contrat définitif. Oui, les frais de notariat doivent être pris en compte (2 à 3% du prix d’achat).

Réception du logement

Avant de vous installer définitivement dans votre nouvelle demeure, vous avez le droit de constater l’avancée des travaux en présence de votre promoteur. Vous pourrez vous faire aider par un professionnel pour voir si l’immobilier présente des défauts. Vous avez tout à fait le droit de réclamer ce qui ne va pas, le promoteur le rectifiera. Enfin, n’oubliez pas que vous aurez droit à une garantie des travaux (garantie de parfait achèvement, garantie biennale, garantie décennale).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *